FOUNDATION DEGREE

Foundation degree assistant(e) juridique

Le Foundation Degree Assistant juridique permet d’acquérir des notions juridiques fondamentales en droit privé comme public. Il forme le candidat à utiliser de manière pratique ses connaissances dans un contexte professionnel. L’assistant juridique collabore avec les professionnels du droit (avocats, notaires, huissiers, experts, arbitres…) ainsi qu’avec des dirigeants de PME ou des responsables affaires juridiques / ressources humaines dans les organisations marchandes et non marchandes. Il prépare et classe les dossiers d’affaires juridiques… Il rassemble les pièces, met en forme les actes (contrats, procès-verbaux, commandements de payer, baux…) dont la rédaction sera vérifiée par un juriste et accomplit les formalités nécessaires. Ce faisant, il veille à la conformité des procédures (administratives, fiscales…) et au respect des échéances. Dans une banque ou une compagnie d’assurances, il peut être affecté à la gestion de contentieux.

  • Conseiller(ère) juridique
  • Juriste d’entreprise
  • Gestionnaire sinistre/contentieux (banque, assurance…)
  • Clerc d’huissier, de notaire ou d’avocat
  • Employé(e) au service juridique d’une collectivité publique et/ou au cabinet d’un chef d’exécutif local
  • Secrétaire juridique
  • Acquérir un vocabulaire juridique
  • Se familiariser avec les différentes procédures juridictionnelles et modes alternatifs de règlement des litiges
  • Maîtriser les fondamentaux du droit civil, du droit des affaires et du droit social
  • Acquérir des connaissances élémentaires en droit public et pénal, en procédures fiscales
  • Participer à la rédaction d’actes juridiques : contrats, actes d’huissier, actes d’avocat…
  • Mener une veille juridique autonome au service d’un dirigeant d’entreprise, d’un professionnel du droit ou d’un élu
  • Comprendre et synthétiser l’information juridique
  1. Introduction générale à l’étude du droit, méthodologie juridique et rédaction d’actes
  2. Droit civil, procédure civile et notions de base en droit pénal
  3. Droit public, droit social, droit des affaires