Les évènements de la FEDE

Zoom sur l'actualité de Jean-Michel QUILLARDET, Membre du conseil scientifique de la FEDE

Membre du Conseil Scientifique de la FEDE, Jean-Michel Quillardet, avocat au barreau de Paris et Vice-Président de la commission « Questions de société, éducation aux Droits de l’Homme » auprès de la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme, organisme indépendant qui siège auprès du Premier Ministre, nous fait part de son actualité.

Quelle est votre actualité éditoriale ?
Je vous livre en avant-première, que j’ai mis le point final à un nouveau livre aux éditions Dervy : «  Pour un Humanisme Universel ». Je développe le fait que l’Humanisme est une notion et une réalité née en Europe, elle a aujourd’hui des visages universels.

Et en matière de conférences ?
De nombreuses conférences sur Jean Zay bien sûr ; en tant que Président de l’association « Jean Zay au Panthéon » qui, précisément, est à l’initiative de la panthéonisation de cette grande figure de la République, j’interviens à Blois en février 2017, première ville d’une importante série sur le printemps 2017.

Jean Zay fut un homme hors du commun, parlez-nous en !
Jean Zay est un avocat et homme politique français, né à Orléans le 6 août 1904, et mort assassiné par la milice à Molles (Allier), le 20 juin 1944.

Au cours de sa vie, Jean Zay a assuré (entre autres postes) les fonctions de sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil et de Ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts. Pendant ses quasi quatre années au Gouvernement du Front populaire, Jean Zay a mis en œuvre des réformes et des organisations qui non seulement ont bâti nos institutions, mais qui perdurent aujourd’hui encore. Un peu pêle-mêle, Jean Zay a institué, au titre de l’Éducation Nationale : les trois degrés d’enseignement, l’unification des programmes, la prolongation de l’obligation scolaire à quatorze ans, les classes d’orientation, les activités dirigées, les enseignements interdisciplinaires, la reconnaissance de l’apprentissage, le sport à l’école, les œuvres universitaires, les MJC ; et au titre des Beaux-Arts : le CNRS, le musée national des arts et traditions populaires, le musée d’Art moderne, la Réunion des théâtres lyriques nationaux et le Festival de Cannes.

Vous êtes connu pour être impliqué dans la vie républicaine.
En effet, j’ai été sollicité pour être auditionné par un candidat à la Présidence de la République (sur la question de la Laïcité), ainsi que sur des questions d’identité par le Parlement Européen.

ACTUALITES

Actualités de l'Institut de Recherche de la FEDE